mardi 25 avril 2017

La palette du mois de la Marquise

Eté 1952. Elle est sublime mais dangereuse, comme un ocelot tapis dans l'ombre des cactus sous le ciel orageux de caraïbes à l'exotisme sauvage.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire